La 4ème édition des Journées Musicales Marcel Proust aura lieu, toujours à Cabourg bien sûr, les 4, 5 et 6 octobre 2018 - Informations sur ce site fin 2017 - début 2018 - Réservations à partir du 1er mars 2018
                                    La 4ème édition des Journées Musicales Marcel Proust                       aura lieu, toujours à Cabourg bien sûr,                                les 4, 5 et 6 octobre 2018                                                    -             Informations sur ce site fin 2017 - début 2018                                                    -                   Réservations à partir du 1er mars 2018                                                                            

Pour nous contacter

Les Amis de Vinteuil
35 rue de Rochechouart

75009 Paris

Pour toute question : 
jmmproust@gmail.com

Pour une proposition artistique :

alemerenzia@wanadoo.fr

Opportunités

Les affiches format A3 des trois éditions 2012, 2014 et 2016, dessinées

par Jean-Pierre Gibrat sont en vente par correspondance au prix de 10€.

Il reste par ailleurs une dizaine d'affiches format 60x80 cms de l'édition 2016 : elle est vendue 20 euros pièce.

Le tirage de luxe du livre-disques "Marcel Proust une vie en musiques" est encore disponible au prix de 40€.

 

Le descriptif en est donné dans la rubrique "le livre-disques Marcel Proust une vie en musiques"

Expositions gratuites

"Regards croisés sur les églises et les cathédrales entre 1914 et 2014"

"Et quand vous me parlez de cathédrale, je ne peux pas ne pas être ému d'une intuition qui vous permet de deviner ce que je n'ai jamais dit à personne et que j'écris ici pour la première fois : c'est que j'ai voulu donner à chaque partie de mon livre le titre Porche I, Vitraux de l'abside, etc ..."

(Marcel Proust, lettre à Jean de Gaigneron, 1919)

 

Cette exposition proposera, à l'Espace Bruno Coquatrix, des églises et des cathédrales essentielles dans l'oeuvre et dans la vie de Marcel Proust sous forme de cartes postales et de photos en regard, à 100 ans d'écart, entre 1914 et 2014.

 

Il y aura aussi des ouvrages rares ayant un rapport direct avec le thème des églises et Marcel Proust ... comme une édition originale de La Bible d'Amiens.

 

Pour la vision de 2014, les photographies d'art seront de Lyodoh Kaneko qui a réalisé celles du livre-disques "Marcel Proust une vie en musiques".

Il est à noter que les photos de cathédrales actuelles que vous voyez défiler ci-dessus n'ont rien à voir avec celles faites par Lyodoh Kaneko, qui seront des photographies d'art exposées en Première Française durant les Journées Musicales Marcel Proust en 2014.

 

Celles plus architecturales sont l'oeuvre de Philippe Fraisse.

 

Les photos de Lyodoh Kaneko sont proposées à la vente (coordonnées de l'artiste à la demande).

Pourquoi "1914 "

Au-delà de la déclaration de cette guerre, l'année 1914 fut une année marquante pour Marcel Proust.

 

Un journal des évènements essentiels qui ont marqué la vie de Marcel Proust en 1914 accompagne la brochure-programme de l'édition 2014 des Journées Musicales Marcel Proust.

 

Parmi ceux que vous découvrirez dans le brochure, on peut citer :

 

- en janvier 1914, André Gide écrit une lettre d'excuse à Marcel Proust pour sa monumentale erreur : le refus du manuscrit de Du côté de chez Swann par Gallimard

 

- le 16 mars 1914, Madame Caillaux assassine Gaston Calmette auquel Proust dédia le premier volume de la Recherche paru chez Grasset à titre d’auteur : "A M. Gaston Calmette, comme un témoignage de profonde et affectueuse reconnaissance".

 

- le 30 mai 1914, Alfred Agostinelli se tue en aéroplane : Jean-Paul Enthoven écrit "Sans la mort d'Agostinelli, Proust aurait eu le temps de boucler son oeuvre. Mais, sans ce drame, nous serions peut-être privés d'un roman d'amour définitif et terrible".

 

- le 1er août 1914, c’est ordre de mobilisation générale en France et, le 3 août, déclaration de guerre. 

 

- Bertrand de Fénelon, un des modèles de Robert de Saint Loup, est tué au front le 17 décembre 1914.

 

- 1914 est aussi la dernière année où Proust viendra à Cabourg. Il y aura séjourné chaque année depuis 1907 et beaucoup de belles pages de A la recherche du temps perdu auront été conçues là. Le Grand Hôtel fut son havre de paix - relative – au regard de la maladie :

"Un seul mot, mon cher Georges, pour vous dire que je suis fort indisposé. Du reste, à l’Hôtel de Cabourg, j’ai tranché les difficultés en prenant simplement une chambre au quatrième, par conséquent n’ayant personne sur la tête, contiguë à une courette, par conséquent sans voisins de ce côté et de l’autre Nicolas. Ma chambre est petite et s’aère mal mais je l’ai prise parce qu’elle a une cheminée et Nicolas en revanche a une chambre superbe avec salle de bains pour laquelle je suis son tributaire. Excusez tous ces détails que je vous donne naïvement pour répondre à la sollicitude de vos questions. J’espère que bientôt vous viendrez chez Brès et comme vous ne craignez pas le bruit autant que moi, si vous vouliez loger au Grand Hôtel, je vous trouverai une chambre plus jolie qu’au quatrième avec de plus belles fenêtres sur la mer votre modèle".

(Marcel Proust, lettre à Georges de Lauris)

L'exposition sur "1914 "

Le salon Pullman du Grand Hôtel accueillera une exposition qui présentera :

 

- des journaux de l’année 1914 relatant les faits importants précités qui ont particulièrement touché Marcel Proust (des facs-similés pourront être consultés et lus sur place),

 

- des objets peu courants liés à la guerre qui seront présentés par un des plus grands collectionneurs spécialiste de cette période, Claude Ribouillaut,

 

- et des raretés proustiennes (des surprises que nous vous réservons et qui ne seront accessibles que durant cette édition 2014 des Journées Musicales Marcel Proust) qui sont dues au méticuleux travail de recherche de Didier Caffot et aux trésors recueillis au fil des ans par celui qui fut Maire de Cabourg de 2004 à 2014, Jean-Paul Henriet.

Quelques mots surCabourg au temps de Proust

Le Grand Hôtel a été construit en 1862 par la Société des Bains de Mer. Charles Bertrand rachète le Grand Hôtel en 1892 et, en tant que Maire de Cabourg soucieux de faire de la petite station balnéaire de Cabourg la rivale de Trouville-sur-Mer, installe l’électricité, chauffage central, salle de bain dans chaque chambre. Le nouveau Grand Hôtel ré-ouvre en juillet 1907 et la publicité faite dans Le Figaro incitera Proust à venir à Cabourg de 1907 à 1914.

 

Alors que la guerre est déclarée le 3 août, Marcel Proust, son secréatire et sa gouvernante partent pour Cabourg le 3 septembre. Puis le Grand Hôtel est réquisitionné pour devenir un hôpital militaire. Les clients de l’hôtel doivent le quitter mais Marcel Proust obtient une faveur et peut rester au dernier étage. Après avoir épuisé son argent, et les banques n’étant plus réapprovisionnées, il quitte Cabourg vers la fin du mois de septembre («Puis les concerts finirent, le mauvais temps arriva, mes amies quittèrent Balbec, non pas toutes ensembles, comme les hirondelles, mais dans la même semaine»),

Marcel Proust rentra donc à Paris. Il ne revint jamais plus à Cabourg.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Amis de Vinteuil - "Les Journées Musicales Marcel Proust" est un nom déposé